Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 22:32

source : http://www.marcmaison.fr/

 

  

 

L'Art nouveau exprime la volonté des artistes de la fin du XIXe siècle de rompre avec les formes traditionnelles, de trouver la voie d'une nouvelle modernité conjuguée à un retour vers la nature et ses symboles. L'art nouveau été délibérément tourné vers les arts décoratifs, l'architecture et la décoration intérieure. La ligne mouvante, l'arabesque, les volutes rappelant fumée ou feuillages sont les emblèmes de ce style.

C'est vers 1890, au cours de la période de la Belle Epoque, qu'apparaît l'Art Nouveau, qui tire son nom de la Maison de l'Art nouveau de Samuel Bing à Paris. Lancés avec éclat par l'Exposition Universelle de 1900, deux foyers artistiques, Paris et Nancy, développent parallèlement des productions spécifiques.

A Nancy, l'activité d'Emile Gallé (1846-1904) stimule celle des verriers nancéens, les frères Daum, Louis Majorelle, Eugène Vallin et Victor Prouvé. C'est là que de nouveaux procédés sont mis au point : la vitrification, l'application de motifs en relief, les marqueteries intercalaires, l'émaillage, la gravure à l'acide, les patines, les verreries copiant les pierres dures.....

Emile Gallé, créateur mulitiforme, est le maître influent de ce style qui subit fortement l'inspiration japonaise. En effet, les imprimés japonais avec leurs lignes courbes, le rythme de leurs compositions, le contraste des vides et des pleins, et les aplats ont eux aussi inspiré l'Art nouveau.

La passion d'Emile Gallé pour les sciences naturelles l'inscite à représenter la nature : coquillages, algues, papillons, libéllules, fleurs envahissent les décors où la femme est omniprésente.

C'est la période de production des meubles en série, dès 1884, Gallé ouvre un atelier d'ébénisterie dédié à cette production et les ensembles au Nénuphars ou aux Ombellifères de Louis Majorelle connaissent un immense succès.

La décoration intérieure fut véritablement révolutionnée par ce nouveau mouvement : les murs, le mobilier, les cheminées s'animent de nouvelles dynamiques, de formes mouvantes et sculpturales. La ligne prime alors sur le volume donnant un aspect très graphique aux réalisations. L'architecture est à présent considérée comme un ensemble, comprenant le décor, le mobilier et le vitrail et accorde une place importante à la lumière.

Les ballets russes de Serge Diaghilev arrivés à Paris en 1911 éveillent un certain goût du luxe et de l'exotisme, et l'importation de sculpture d'Afrique inspire les créateurs.

C'est également la période du fauvisme, du cubisme autour de Braque et Picasso.

Les Grands Magasins comme les Galeries Lafayette en 1900 contribuent à familiariser le grand public avec cet Art Nouveau qui avait choqué à son apparition.

 •photo 1 : L'entrée du métro, Hector Guimard  
 •photo 2 : Porte en fer forgé, immeuble parisien.  
 •photo 3 : Décoration d'une harpe, d'un pupitre à musiquze et d'un tabouret à musique,  
 (bois, bronze et cuir doré), sculpteur André Methey, architecte A.Tassu. 

> Lire l'article dans son environnement original

Partager cet article

Repost 0
Published by LePontissalien - dans ARTS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : French Influence
  • : Cher visiteur (é)perdu, bienvenue sur le blog de French Influence. Il est question ici de la France et de son rapport au monde. Il est question de la France, pour l'amour du pays, par les yeux du monde
  • Contact