Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 11:03

source : http://www.presidence.cg/

 

Ad Vitam Eternam :Inauguration du mémorial Pierre Savorgnan de Brazza, un évènement hautement symbolique aux couleurs très rehaussées.
BRAZZAVILLE (Congo) oct 3 – En présidant ce mardi 3 octobre 2006,  la cérémonie de ré-inhumation des restes mortels de l’explorateur français au Congo, Pierre Savorgnan de Brazza et de sa famille en présence des présidents Omar Bongo du Gabon, François Bozizé de la Centrafrique et du ministre français des affaires étrangères, Philippe Douste Blazy représentant le président Jacques Chirac, Denis Sassou-Nguesso a, une fois de plus, marqué de son emprunte, l’histoire du Congo. Ce monument historique qui vient valoriser cette zone naguère marécageuse et insalubre à proximité de la Mairie de Brazzaville, ajoutera à la fierté et à la beauté de la belle ville capitale qui a toujours bien porté son nom, un point de plus aux symboles pleins de sens et de significations.Coupure du ruban du mémorial Pierre Savorgnan de Brazza

 

Six cercueils ont ainsi été placés définitivement pour cette fois dans des endroits aménagés dans le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza, gigantesque bâtiment de marbre de 4 niveaux qui a coûté plus de 6 millions d’Euros financés par trois pays: le Congo, le Gabon et la France.

Il s’agit des cercueils contenant les restes de: Pierre Savorgnan De Brazza, de son épouse Marie Thérèse Pineton de Brazza Chambrun, et de leurs quatre enfants: Jacques Adolphe Antoine, Charles, Antoine Connard et Marthe E.P Borashi.

Pierre Savorgnan de Brazza et les membres de sa famille reposaient depuis 126 ans dans un cimetière à Alger. A présent ils retrouvent l’éternité sur les rives de ce majestueux fleuve Congo qui émerveillé la jeunesse de l’explorateur humaniste.

Intervenant à cette occasion, Philippe Douste-Blazy, ministre français des affaires étrangères, a exprimé sa satisfaction de voir les restes de Brazza  de retour au Congo comme l’avait souhaité ce dernier et sa famille dont un échantillon de 10 arrières petits fils, tous résidants en Italie, ont fait le déplacement de Brazzaville pour assister à la cérémonie.Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza

Pour Douste-Blazy, De Brazza est une «figure exceptionnelle, un visionnaire, un humaniste» qui a toujours refusé la violence et recherché la justice.

«Le message qu’il nous lègue est lié à cette exigence: celle de l’invention d’un nouveau partenariat, de nouvelles relations, équilibrées, respectueuses et confiantes entre les continents» a dit Douste-Blazy.

Prenant la parole à son tour, Me Aimé Emmanuel Yoka, ministre d’Etat, directeur de cabinet du Chef de l’Etat congolais et président de la Fondation Pierre Savorgnan de Brazza a justifié la décision du gouvernement congolais de transférer ces restes à Brazzaville.

«L’évènement de ce jour est en effet d’une portée historique considérable, imprégnée d’une très forte charge émotionnelle, un évènement qui se présente en réalité comme une interpellation, une invitation pressante de notre conscience à revisiter les carnets de la politique coloniale de la France, non pour la mettre en examen (il y a d’autres tribunes et cercles pour ce genre d’activités cérébrales) mais pour toujours faire face aux mouvements des faits, produits divers et pluriels de l’activité humaine» a dit Me Aimé Emmanuel Yoka.

Selon Me. Aimé Emmanuel Yoka, le Congo ne «fait que exhausser les dernières volontés de Congolais de cœur qui a vécu 20 années au Congo et fondé Brazzaville».

 Tour à tour, les arrières petits-fils de De Brazza ont saisi l’occasion pour exprimer leurs remerciements au Congo, au Gabon et à la France pour avoir permis la réalisation des vœux de leur ancêtre Pierre Savorgnan De Brazza.

Parmi ces remerciements, ceux de Mlle Isabelle Ronvaux, nièce de 4è génération de Maddilena Savorgan, sœur de Pierre De Brazza.

«J’ai 23 ans, l’âge qu’avait de Brazza lorsqu’il est arrivé ici au Congo. Je suis contente pour son retour dans cette terre d’Afrique centrale qu’il a tant aimée. De Brazza incarne des valeurs de fraternité, de liberté, de compréhension, de tolérance et de dialogue entre les peuples. Ces valeurs dépassent les frontières familiales et je souhaitent qu’elles soient partagées par tous les Congolais» a t  -elle dit.

Un autre arrière parent, Pierre Antoine de Chambrun, arrière petit fils de Thérèse De Brazza (épouse de Savorgnan de Brazza) qui n’a pas pu contenir ses larmes devant l’assistance, a demander au Congolais de «bien garder De Brazza et sa familles».Vue du fleuve Congo

«Maintenant Pierre Savorgnan de Brazza est ici à Brazzaville avec vous. Gardez-le bien car il vous guidera sur la voie de la paix» a-t-il dit.

Les restes de de Brazza et de sa famille ont été rapatriés d’Alger et sont arrivés à Brazzaville ce lundi 2 octobre après un bref séjour à Franceville pour rappeler le parcours de l’ancêtre explorateur. A présent son spectre peut contempler pour l’éternité les rives du majestueux fleuve de sa jeunesse.

De Brazza, explorateur français d’origine italienne a permis à la France de prendre possession du Congo grâce à un traité de paix signé en 1880 avec le roi Illoo Makoko. Il est décédé en 1905 à Dakar et enterré à Alger.

Mkct/LPOk

> Lire l'article dans son environnement original

Partager cet article

Repost 0
Published by LePontissalien - dans EMPIRES COLONIAUX
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : French Influence
  • : Cher visiteur (é)perdu, bienvenue sur le blog de French Influence. Il est question ici de la France et de son rapport au monde. Il est question de la France, pour l'amour du pays, par les yeux du monde
  • Contact