Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 20:20

source : http://www.historia.fr

 

Le 5 janvier 1895, dans la cour des Invalides, un adjudant brisait sur ses genoux le sabre du capitaine Dreyfus, qui pourtant clamait son innocence, et lui arrachait ses galons. Officier breveté, le capitaine Alfred Dreyfus (1859-1935), avait été condamné à la dégradation et à la déportation en Guyane par le conseil de guerre le 22 décembre 1894. Il avait été compromis par la découverte d’un « bordereau » contenant des renseignements et qu’il aurait transmis à l’attaché militaire allemand. Au départ, il ne s’agissait que d’une banale histoire d’espionnage. La véritable affaire, de nature politique, n’éclata que trois ans plus tard. Le frère de l’officier, Mathieu Dreyfus, et un journaliste, Bernard Lazare, entreprirent de démontrer l’inanité des accusations. En liaison avec le colonel Picquart, nouveau chef du Service de renseignements, ils eurent la conviction que le coupable était le capitaine Esterhazy, dont la réputation était détestable. Traduit devant un conseil de guerre, celui-ci fut triomphalement acquitté (janvier 1898).

La France se divisa alors en deux camps et l’affaire prit une allure politique et passionnelle. Le 13 janvier 1898, la lettre ouverte de Zola, J’accuse, publiée dans l’Aurore, réclama la révision. Le procès Zola provoqua une véritable émeute. Mais un nouveau document, le billet « Alexandrine », sembla accablant pour Dreyfus, jusqu’à ce que l’on constatât qu’il s’agissait d’un faux, le « faux patriotique », dira la droite, et dont l’auteur, le capitaine Henry, finira par se suicider. Après ce coup de théâtre, la révision devint inévitable.

Un second conseil de guerre, siégeant à Rennes, condamna cependant Dreyfus, revenu de l’île du Diable, à dix ans de réclusion, mais avec les circonstances atténuantes le 9 septembre 1899. Dix jours plus tard la remise de peine était accordée. Ce n’est que le 12 juillet 1906 que la Cour de cassation cassa le jugement de Rennes, réintégrant Dreyfus dans l’armée.

> Lire l'article dans son environnement original

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : French Influence
  • : Cher visiteur (é)perdu, bienvenue sur le blog de French Influence. Il est question ici de la France et de son rapport au monde. Il est question de la France, pour l'amour du pays, par les yeux du monde
  • Contact