Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 21:16

source : http://www.historia.fr

 

La guerre de Trente Ans peut être considérée comme le prototype des grands conflits européens de l’époque moderne. Elle débute en 1619 quand l’empereur Ferdinand II mate la révolte des Tchèques et supprime les libertés de la Bohême, d’où il entend extirper le protestantisme. Cette répression suscite l’inquiétude des princes protestants d’Allemagne et l’intervention du roi de Danemark. L’empereur, s’appuyant sur l’armée de Wallenstein, triomphe des Danois. Il entreprend alors de rétablir le catholicisme en Allemagne et de transformer l’Empire en État héréditaire.

Hanté par l’ombre de Charles Quint, redoutant la conjonction des deux maisons de Habsbourg, celle de Madrid et celle de Vienne, Richelieu se décide à intervenir. Mais les difficultés intérieures l’obligent à une guerre « masquée ». Il soutient les revendications des princes protestants et incite le roi de Suède Gustave II Adolphe à entrer en guerre. Celui-ci remporte de retentissants succès contre les Impériaux. En 1632, il écrase les troupes de Wallenstein à Lützen, mais est tué dans la bataille. Cette disparition permet à Ferdinand de reprendre l’initiative et de dominer l’Allemagne.

Richelieu se décide alors à une intervention ouverte et, en 1636, la France se trouve en guerre contre l’Espagne et l’Empire. Le royaume est envahi en Bourgogne et en Picardie : après la prise de Corbie les Espagnols menacent Paris. Grâce à son énergie, Richelieu redresse la situation et les troupes françaises, alliées à celles du prince allemand Bernard de Saxe-Weimar, occupent le Roussillon, la Lorraine et l’Alsace.

À la mort de Richelieu et de Louis XIII, la lutte reste cependant encore indécise. En 1643, l’Espagne lance une nouvelle offensive, arrêtée par le futur prince de Condé à Rocroi. Cinq ans plus tard, Condé remporte une nouvelle victoire à Lens, tandis que Turenne bat les Impériaux à Fribourg (1644) et à Nördlingen (1645), puis menace Vienne. En 1648, les traités de Westphalie mettent fin à la guerre avec l’empereur, consacrant la division et l’impuissance des « Allemagnes », accordant définitivement à la France les Trois-Evêchés et la majeure partie de l’Alsace. Avec l’Espagne, la lutte se poursuit encore plus de dix ans. En dépit de la Fronde, elle se termine par le traité des Pyrénées (1659) : la France acquiert la Cerdagne, le Roussillon, l’Artois et plusieurs places fortes aux Pays-Bas et en Lorraine. La paix est scellée par le mariage de Louis XIV avec l’infante Marie-Thérèse. Grâce à la ténacité de Richelieu et de Mazarin, la France devient la puissance dominante en Europe.

> Lire l'article dans son environnement original

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LePontissalien - dans GUERRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : French Influence
  • : Cher visiteur (é)perdu, bienvenue sur le blog de French Influence. Il est question ici de la France et de son rapport au monde. Il est question de la France, pour l'amour du pays, par les yeux du monde
  • Contact